COURTISANES
Tout ce sang pour Eva

Dans une ambiance de jeu de séduction, au milieu du 19ème , la belle Eva se retrouve témoin d’un meurtre dont elle risque d’être rapidement accusée.
Lors de sa fuite, la belle « Dame aux Camélias », Marie Duplessis, la récupère et lui donne une couverture : elle sera sa cousine mais également « courtisane » ..comme elle. Eva devient alors une perle convoitée parmi les prostituées de luxe au sein mêmes des milieux littéraires les plus prisés.
De son côté, l’enquête criminelle avance.

Par MARIE, le 1 janvier 2001

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur COURTISANES #1 – Tout ce sang pour Eva

Classique du genre, cette bd relate des aventures amoureuses du milieu littéraire du 19ème siècle. Les femmes sont pulpeuses, les hommes « amoureux », le dessin reflète cette ambiance avec des couleurs chaudes, des traits jetés et ronds qui appellent à la langueur. Le style réaliste de Frisano montre son influence de l’ancienne école, l’ordinateur n’est pas encore arrivé sur ses planches. L’histoire est surtout un support au talent du dessinateur et à l’imaginaire de la coloriste.
Il est également amusant de voir des personnages célèbres comme Balzac, Vidocq, Alexandre Dumas et d’autres tous aussi prestigieux les uns que les autres, mis en scène dans ces lieux où se mêlent le libertinage et la création artistique.

Cette série est une fiction inspirée et elle trouve une place de choix dans la collection Vécu de Glénat.
A lire pour les habitués des intrigues amoureuses dans un cadre pseudo-historique …

Par MARIE, le 30 novembre 2003

Publicité