Jeanne de Belleville

Jeanne de Belleville est une femme, une épouse, une veuve qui va devenir une célèbre pirate pour venger son mari décapité, le Comte Olivier de Clisson. De mer en mer, de château en château, de massacre en massacre, elle va poursuive le plus loin possible sa vengeance, ses deux fils la soutenant ! Du prologue au chapitre I « La tigresse bretonne » , au chapitre II «  La lionne sanglante » à l’épilogue, Jeanne nous embarque durant 118 pages.

La famille de Jean-Christophe, sa compagne prêtant ses traits à Jeanne de Belleville, ses fils, des amis auteurs, des têtes connues, Le Roi XV – JM Héran,  Madame La Marquise de Pompadour – moi-même, tous ont leur rôle et surtout leurs traits sont très reconnaissables !

Par vivirginie, le 15 avril 2024

Notre avis sur Jeanne de Belleville

Ce « Jeanne de Belleville »,  ah ce fameux Jeanne tant attendu de Jean Christophe Nègre … J’ai vraiment voulu prendre mon temps, me poser pour ma première lecture, c’est chose faite. Relecture il y aura inévitablement. Alors oui je suis « La Marquise de Pompadour » dans cet album, mais il y a aussi et surtout cette somptueuse Jeanne, cette célèbre pirate, son amour, sa vengeance. Puis il y a cet incroyable travail de 3 années, ces  collaborations, il y en a du beau monde dans ces 118 pages, ces 800 grammes, cette folle aventure que tu nous as fait vivre Jean-Christophe.

Tu peux être fier de toi,  de ce travail phénoménal réalisé. Je suis extrêmement fière d’être dans ce Jeanne.  Cet album est à lire , à regarder , à contempler ! Tous ces détails, ces costumes, ces bateaux, ces cours, ces chambres, ce roi, ces combats, ces châteaux, ces façades, ces flammes. A lire, à relire,  oui,  entre les dialogues et les magnifiques illustrations ! Je n’en dis pas plus, vous devez le découvrir par vous-même désormais.

Encore un immense MERCI Jean-Christophe pour ce bijou que je possède et que je conserve bien à l’abri désormais. Ah oui, un petit aveu : le personnage de Jeff Naudey, je le trouve tout simplement MAGNIFIQUE. Des infidélités virtuelles à mon Roi JM Heran ont été faites, oup’s, pardon.

Ah oui , un tout dernier petit détail très croustillant, au delà du nu (e) de La Marquise, l’épilogue est PRODIGIEUX. À noter que quelques conseils d’ambiances musicales sont en début d’album, à savourer lors de la lecture pour encore plus l’apprécier, d’autant plus que Jean-Christophe NEGRE en est l’auteur !

Si vous n’avez pas encore le vôtre , vous le trouverez ici: https://www.studionegre.com/produit/jeanne-de-belleville/

Par Vivirginie, le 15 avril 2024

Publicité