Le palais des assassins
Volume 1

O Karin est la fille du haut fonctionnaire O Ko, un personnage extrêmement craint au palais, à cause de ses méthodes violentes, de sa salle de torture, un maître assassins réputé. Cependant, la jeune fille n’a d’autres ambitions que d’entrer au service de la cour impériale, comme servante, espérant ainsi se faire des amies. Mais la réputation de son père lui colle à la peau, chaque fois qu’elle croise la route d’une de ses camarades, elle provoque des crises de panique… O Karin reste patiente et chevronnée, même si parfois, dans l’ombre, elle doit user des techniques que son père lui a enseigné pour se débarrasser de ceux qui en veulent à la vie du jeune empereur…

Par fredgri, le 14 mars 2024

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur Le palais des assassins #1 – Volume 1

O Karin maîtrise toutes les techniques des assassins, malgré tout, son unique but est justement de s’éloigner de ce monde de violence pour servir au mieux la cour de l’Empereur. Cette série tourne autour de cette simple idée qui voit la jeune fille sans cesse confrontée à la fois aux craintes de celles qu’elle côtoie et des mille et uns dangers qui guettent les puissants et les multiples complots des uns contre les autres.

On sent bien qu’il n’y a guère plus d’ambition que ça, proposer une lecture agréable, qui tient sur la psychologie de son héroïne et son habileté à jouer sur plusieurs fronts en même temps.
L’écriture est assez enlevée, d’autant que O Karin et son côté hypersensible et décalé font tout l’intérêt de ce premier volume qui plante très efficacement le cadre et les enjeux de la série. On croise juste les doigts pour que la formule ne soit pas trop répétitive, au fil des volumes.

En attendant, on passe un bon moment de lecture, les dessins sont très sympathiques, l’héroïne est attachante et le petit monde qui se construit autour d’elle est plein de charme, avec des amitiés potentielles qui se mêlent aux guéguerres de pouvoirs telles qu’il peut en avoir dans les couloirs d’un palais impérial.
Une série en devenir qui devrait plaire aux plus curieux.

Par FredGri, le 14 mars 2024

Publicité