Mademoiselle Sophie ou la fable du lion et de l'hippopotame

C’est la dernière année de Romain à l’école primaire. Il est ravi de retrouver mademoiselle Sophie, son institutrice, qu’il adore. Mais qu’elle n’est pas sa stupeur de découvrir que l’enseignante a fortement grossi. Elle avait déjà de l’embonpoint, mais pas à ce point ! Mademoiselle Sophie parait aussi un peu différente, un peu ailleurs parfois. Que lui arrive-t-il ? Romain, très inquiet, décide de mener l’enquête.

Par legoffe, le 11 avril 2023

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur Mademoiselle Sophie ou la fable du lion et de l’hippopotame

Voilà un album qui saura parler à toutes les générations car, si son style est très typé jeunesse, il évoque la vie de tout un chacun. Il s’intéresse plus particulièrement au passage de l’enfance au monde des adultes. Car ce qui arrive à mademoiselle Sophie va propulser le petit garçon dans la maturité.

Voici, en effet, un enfant timide, réservé, bon élève, qui s’intéresse de plus en plus au monde qui l’entoure. On le comprend vite, Romain s’apprête à atteindre la puberté. Un état que l’auteur représente joliment, de temps à autre, par un lion qui apparait derrière le visage poupon.

Romain invite à l’empathie. Sa générosité et sa bienveillance font un bien fou au lecteur. Et puis, c’est l’occasion de parler de la différence et des problèmes que peuvent rencontrer d’autres personnes, comme mademoiselle Sophie. L’enseignante est un modèle d’amour pour ses élèves, mais elle n’en souffre pas moins de son surpoids et de son apparence. L’approche pourra faire réfléchir bien du monde, notamment les enfants qui ne se rendent pas toujours compte du mal que peuvent faire certains actes ou certains propos.

Les dessins légers et colorés d’Hippolyte sont un vrai bonheur. Derrière leur simplicité, on trouve des personnages expressifs et des teintes qui conviennent toujours parfaitement à l’ambiance du moment.

C’est donc une très belle bande dessinée qui vous attend, émouvante et généreuse. Elle ravira petits et grands.

Par Legoffe, le 11 avril 2023

Publicité