Serena - Edition poche

Les années 1930, l’Amérique connait la crise. George Pemberton est un riche exploitant forestier qui vient d’épouser Serena, une très belle femme qu’il ramène dans sa propriété. Ensemble, ils ont un gros projet, ils veulent exploiter jusqu’au dernier arpent le bois des Smoky Mountains. grâce à la main-d’œuvre venue chercher du travail. Les bûcherons sont aussi fascinés, tout en craignant cette femme., surtout depuis qu’elle a apprivoisé un aigle pour se débarrasser des crotales qui sont dans les bois. Pemberton a aussi tué, en légitime défense, un homme, le jour de l’arrivée de Serena. Cet homme était le père de Rachel Harmon qui est enceinte. Personne ne sait qui était le géniteur de son futur enfant…

Par berthold, le 4 mai 2024

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur Serena – Edition poche

Ce mois-ci, Sarbacane propose quelques-uns de ses titres à un prix intéressant et au format « poche ». Serena de Pandolfo & Risbjerg fait partie du lot.

Ce récit est l’adaptation d’un roman de Ron Rash. Pandolfo fait un travail remarquable pour adapter la passionnante histoire de Serena, de Pemberton, de Rachel ou encore de Galloway, l’homme de main des Pemberton. Comme les bûcherons de la propriété, nous sommes sous le charme de Serena. D’emblée, elle en impose par sa présence et son caractère. Elle a un but et pour y parvenir, il faut s’enrichir auprès de son mari, coûte que coûte. La route sera pavée de meurtres non résolus, de personnes qui se sont mis sur la route des Pemberton. Le drame prend alors des airs de polar. Il y a le shérif soupçonneux, un tueur, des morts étranges. Bref, Pandolfo nous fait frissonner avec ces secrets qui se dévoilent au fur et à mesure de la lecture. C’est très bien écrit et ce récit se lit d’une traite.

Graphiquement, le dessin de Risbjerg sert à la perfection le récit. Ce trait est efficace, son style nous offre de très belles pages. La mise en page, d’ailleurs, est vraiment remarquable. Il y a de belles idées de mise en scène qui nous donnent l’impression d’être dans ces montagnes, ces forêts d’Amérique du Nord.

Si vous n’aviez pas lu Serena lors de sa sortie, cette nouvelle édition à un prix intéressant, est une bonne occasion pour vous rattraper. Un très bon récit, très émouvant, qui fait frissonner.

Par BERTHOLD, le 4 mai 2024

Publicité