TEAM RAFALE
Opération Nexus One

Endommagé par des débris spatiaux, le satellite militaire français "Nexus One" a dévié de son orbite et s’est écrasé en plein territoire afghan, sur la chaîne montagneuse de l’Hindou Kouch. Renfermant un processeur ultrasecret de nouvelle génération, il devient indispensable pour les militaires français de le récupérer. C’est l’unité stationnée sur la base aérienne de Kandahar dans laquelle se trouvent Tom Nolane et Jessica Nate qui reçoit l’ordre de le détruire pour éviter toute fuite. Malheureusement, la mission est un échec et le processeur en question est raflé par les talibans qui le font analyser par Mammoud Khandar, un spécialiste en électronique recherché. Fort des indications données par le Commandant Frénel de la DGSE, le squadron français tentent alors de remonter la piste de l’objet détourné en se lançant dans la quête d’un pick-up ayant participé à la découverte des débris du satellite. Mais là aussi, le contact avec les talibans est rude et ne présage pas que du bon.

Par phibes, le 1 janvier 2001

Notre avis sur TEAM RAFALE #3 – Opération Nexus One

Le tandem Tom Nolane/Jessica Nate du squadron 1/7 Provence se remet en piste pour de nouvelles péripéties aériennes et terrestres, qui doivent se dérouler sur 2 épisodes, et dont le théâtre des opérations se trouve sur le territoire afghan. A la manière de "Tanguy et Laverdure", l’équipe réduite formée par les deux fringants pilotes est missionnée pour le sauvetage d’un élément électronique ultrasecret détenus par un adversaire redoutable.

Fort de sa grande connaissance en matière aéronautique (c’est un ancien pilote de l’aéronavale), Frédéric Zumbiehl réalise une aventure contemporaine alimentée par un jargon de spécialiste et par des faits d’armes qui pourraient très bien être issus de la réalité, sur un territoire surveillé et en proie à des évènements tragiques.

Très largement inspiré des missions organisées sur l’Afghanistan par l’ISAF (Force internationale d’assistance et de sécurité) de la coalition internationale (lire le dossier en annexe), Frédéric Zumbiehl nous fait participer activement aux échauffourées de 2 "rafales" pilotés par ses héros. Les échanges guerriers sont multiples et mettent bien en évidence la technologie de pointe dont les troupes de la coalition sont pourvues.

Bien sûr, l’auteur apporte un gros coup de pouce à ses protagonistes en les faisant entrer dans une bagarre incessante à la fois sur terre et dans les airs. Cette omniprésence entretient de fait un certain suspense non négligeable qui rend les péripéties attrayantes.

Est-il utile de présenter le travail d’Eric Loutte, car son nom évoque la série "Biggles" à laquelle il participe depuis 1995 et dont le travail est synonyme d’un travail rigoureux et authentique ? Déjà intervenu dans "Présentation Alpha" (1er tome de cette série), il revient ici pour exhiber (comme son titre l’indique) le "Rafale" dans de nouvelles évolutions réalistes à couper le souffle. Bien sûr, d’autres aéronefs sont également présentés tel l’hélicoptère Coogar dans une justesse que la planche à dessins informatique permet de restituer fidèlement et en détail. Les actions de guerre qu’il croque sont excellentes et se développent dans des décors afghans tourmentés.

Place à l’action et plus précisément à l’"opération Nexus One". Le secret d’un processeur d’un satellite est en péril et le Team Rafale vole à son secours, post-combustion enclenchée. Chaud devant… et derrière aussi ! Avis aux amateurs !

Par Phibes, le 18 janvier 2009

Publicité