Winnie l'ourson, l'Anthologie

(Ce volume rassemble une selection de Dailies et de Sundays du strip de « Winnie the Pooh », entre 1978 et 1986, plus une autre petite sélection entre 1966 et 1975)
Le Winnie qui est mis en scène dans cette anthologie, c’est ce gentil petit ours en peluche, héros de quelques dessins animés de Disney depuis 1966, jusqu’à 2018. On le retrouve ici, vivant avec ses amis Tigrou, Porcinet, Bourriquet, Coco Lapin, Madame Gourou et son petit, ainsi que maître Hibou, dans la forêt des Rêves Bleus. L’idée est davantage d’accompagner l’univers présenté dans les films et les courts métrages que de véritablement s’en émanciper pour aller plus loin…

Par fredgri, le 11 décembre 2023

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur Winnie l’ourson, l’Anthologie

Contre toute attente, ce volume anthologique se révèle, malgré tout, une excellente surprise, bien qu’il s’adresse clairement à un public assez jeune et qu’il manque donc d’un contenu plus sérieusement contextuel qui aurait permis d’en savoir un peu plus sur les équipes créatives, sur les périodes présentées (d’où sortent ces strips entre 66 et 75, par exemple ?). Il n’est donc ici nullement question de rivaliser avec les gros albums patrimoniaux qui visent un public plus adulte, amateur d’articles, de bonus divers.
Il faut dire que le strip n’a lui même pas l’ambition d’être davantage qu’un moyen de préserver l’esprit des dessins animés, de perpétuer un univers réduit ici à ses éléments les plus emblématiques, Christophe, Winnie et leurs amis, le tout présenté dans des strips de quelques pages, avec une pointe d’humour bon enfant, sans prétention. Ca n’est ni Pogo, ni les Peanuts, juste une bande de copains, globalement assez naïfs, qui se croisent, répètent certaines situations caractéristiques de l’approche de Disney, Winnie et le miel, la déprime de Bourriquet etc.

A la base, Winnie a été créé en 1926, par Alan Alexander Minne. Héros de quelques petits romans pour enfants, il devient assez rapidement célèbre et Disney achète dès les années 30 les droits avant de commencer à les exploiter en 66. L’ourson est alors un personnage sans grande envergure, dont le rôle est néanmoins de glisser des petites morales innocentes auprès de son jeune lectorat/spectateur. Il n’est alors pas question d’entrer dans un traitement plus sérieux, juste amuser les enfants et c’est tout. C’est cet esprit que l’on retrouve dans ce volume qui se présente alors comme une très bonne idée de cadeau pour un lectorat qui aime retrouver son héros dans des dessins animés.
Il ne faut pas en attendre davantage et j’aurais envie de rajouter que ça n’est pas plus mal. Les strips se lisent bien, c’est joliment dessiné et on a vraiment le sentiment de retrouver ce camarade d’enfance avec tous ses amis. Il serait inutile de lui coller des envies de récits plus poussés.

Peut-être qu’adulte, vous pourriez ne pas être séduits, ou avoir l’impression que tout ça vous parait fade, mais c’est tout simplement parce que ce volume ne s’adresse pas à vous…

Pour le plaisir des plus petits, qu’ils en profitent, qu’ils rient, qu’ils se laissent aller au charme de ces strips intemporels !

Par FredGri, le 11 décembre 2023

Publicité