AGATA
Broadway

1937. New York.
Lucky Luciano  règne en maître absolu sur la pègre de la ville. Il découvre que ses hommes ont capturé une jeune femme qui a été témoin d’événements qu’il ne fallait pas voir. Luciano se déplace en personne et décide de laisser Agata en vie et même de l’héberger, dans l’un de ses appartements, sous la bonne garde d’Andy. Le mafieux semble être épris de la jeune femme. Cette dernière qui avait fui la Pologne, semble douée pour la musique et le chant. Pour gagner ses faveurs, Luciano lui propose une chance sur les planches de Broadway.
Pendant ce temps, James sait qu’Agata n’est pas morte. Il espère bien retrouver sa trace dans New York. Mais il lui faut affronter son passé…

 

Par berthold, le 9 juin 2021

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur AGATA #2 – Broadway

Le second tome d’Agata nous conduit à Broadway.

Nous avions laissé notre héroïne en fâcheuse posture. Et là, nous découvrons qu’elle a la vie sauve grâce à Lucky Luciano qui commence à avoir le béguin pour elle. Mais Agata ne se laisse pas faire comme ça. Berlion, avec cette bande dessinée, parvient à recréer l’atmosphère de cette situation liée aux  gangs dans la ville de New York. Fusillades, morts violentes, nous découvrons ces crimes qui frappent les rues de la Grande Pomme. Luciano semble, quant à lui, subjugué par la belle Agata, ce qui peut intéresser ses adversaires. Ces derniers pensent que Luciano s’affaiblit. Agata est un personnage avec du caractère. Nous allons apprendre pourquoi elle a quitté la Pologne et ce que devient James, l’homme qui veut l’aider. Berlion reconstruit avec précision cette période : cela se voit que tout est documenté. Son écriture est bonne et ne propose pas de moments inutiles.

Quant à Berlion, dessinateur, il fait un excellent travail. Les planches sont réalistes et vivantes. L’artiste sait réaliser des moments intimitistes, mais aussi de sacrées scènes de fusillades. Son Agatha vit dans ses pages. Son charisme nous touche aussi, comme Luciano.

Ce second tome est une sacrée surprise que je ne peux que vous recommander, un bon drame policier et historique que je me pemets de vous conseiller, vraiment !

 

Par BERTHOLD, le 9 juin 2021

Publicité