FINKEL
L'enfant de la mer

La FEDER, compagnie marchande toute puissante, prend contact avec Bérith Le Happeur, Moine Sige parmi les plus puissants. L’enjeu est de taille : il doit revenir à la capitale pour aider à trouver le remède à la maladie du corail, qui condamne de très nombreux enfants qui n’arrivent pas à achever leur mutation entre l’homme et le poisson et meurent asphyxiés.
Bérith sera aidé dans son entreprise par deux compagnons remuants : Finkel, un marin original mais initié aux « sept moyens de tuer des maîtres Feder » et sa fille adoptive Esta, turbulente et charmante adolescente. Ils suivront Eloïne, redoutable représentante de la FEDER, dans une course contre la monter et des ennemis redoutables.

Par TITO, le 1 janvier 2001

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur FINKEL #1 – L’enfant de la mer

FINKEL a tout d’une série extraordinaire : des personnages attachants, un monde travaillé et riche, un scénario haletant où l’émotion et l’action sont magnifiquement dosés, et une collection de prestige pour publier le tout : Terres de Légendes.
Et le premier tome démarre fort. La mise en jambe (très rondement menée avec toute la maîtrise de Convart) présentant le contexte, le monde et les héros à peine terminée que les combats et les courses poursuites s’enchaînent. Le tout dessiné par les traits expressifs (qui auraient parfois peut-être mérité une colorisation moins timide ?) de GINE : une très belle entrée en matière à découvrir d’urgence si vous n’en avez jamais eu l’occasion !

Par TITO, le 22 septembre 2003

Publicité