HISTOIRE SECRETE (L'), tome 11
Nadja

Septembre 1940 – Durant la bataille d’Angleterre, Curtis Hawke commande une escadrille de Spitfire et essaie de ramener le plus de pilotes vivants lors des affrontements contre les avions du Reich. Alors qu’il rentre de mission, il a la surprise de voir Erlin l’attendre. Ce dernier a besoin de lui pour une mission spéciale sur l’ïle de Man. Sur place, ils y retrouveront une autre archonte : Aker. Ils auront besoin de toutes leur forces pour contrer leur ennemi et empêcher Guillaume de Lecce de conquérir l’Europe.

Par berthold, le 1 janvier 2001

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur HISTOIRE SECRETE (L’) #11 – Nadja

A chaque lecture de la série L’Histoire secrète, je me fais avoir. Je suis subjugué par le scénario de Pécau. Nous en sommes au onzième tome et je ne m’en lasse pas. J’en redemande même. Et grace au talent et à  l’efficacité du dessinateur Igor Kordey, nous n’attendons pas trop longtemps un nouveau tome.

Dans ce nouvel opus, nous allons rentrer de plein pied dans la seconde guerre mondiale. Nous allons commencer par l’année 1938 à Montmartre où nous retrouvons Reka qui se confectionne un Jeu d’une  façon très spéciale. Elle propose à différents peintres de coucher avec elle si celui-ci lui dessine une carte. Et lorsque cette aventure commence, nous voyons que c’est Pablo Picasso qui a cet honneur et qui va papprendre que d’autres comme Schiele, Dali par exemple ont peint des cartes. Reka se confectionne ce jeu pour avoir de la puissance.
Et puis, nous nous retrouvons en pleine bataille d’Angleterre avec une scène à vous couper le souffle où des Spitfire affrontent la Lutwafe.  Nous allons donc retrouver Curtis Hawke qui va encore devoir agir au côté d’Erlin et Aker pour sauver le monde.
Mais Pécau ne nous abandonne pas sur ce pan d’Histoire. il nous envoie en 1941 à New York à Little Italy aux côté de Meyer Lansky et Bugsy Siegel. un autre protagonsite les accompagne, un dénommé Zak qui n’est autre qu’Itzak que nous avons vu aussi à l’oeuvre dans Arcanes Majeur tome 5 au côté de Pandora. Zak va jouer un grand rôle dans la dernière partie de cet album où nous allons aussi croiser un certain Albert Einstein et qui verra la mort d’un puissant. Et là, je vais vous laisser le découvrir à la lecture de ce tome 11.
Pécau a encore écrit un récit qui nous tient en haleine de bout en bout, nous offrant une relecture originale de l’Histoire.
Igor Kordey est toujours aussi impressionnant par son graphisme. Il passe d’une période à une autre avec une telle aisance et montre qu’il est un grand. Certaines scènes sont encore des scènes anthologiques comme vous le verrez.

Bref, ce tome là ne m’a pas déçu et j’attends la suite avec toujours autant d’intêret.

Par BERTHOLD, le 15 avril 2008

Publicité