RAINBOW
Tome 2

La maison de redressement Shônan est en feu, et tous ses pensionnaires ont été mis en sécurité à l’exception de cinq occupants de la cellule 6. Dans l’enfer de flammes, Anchan ira à leur secours mais son initiative sera rendue impossible suite à l’écroulement d’un plafond qui lui bloquera une jambe. C’est Baremoto, la conscience lourde puisqu’il a des choses à avouer à se compagnons qu’il va délivrer, qui va réussir à ouvrir la porte de leur cellule.

Dans cette maison de redressement où espoir est mot perdant jour après jour de son sens, c’est Kyabetsu qui cette fois va devoir affronter une dure réalité ; rapport à quelqu’un sur qui il comptait à l’extérieur.

Quant à Anchan, qui aura dû séjourner à l’infirmerie pour soigner sa jambe, il n’a plus qu’un mois "à tirer". Mais le gardien Ishihara a décidé de lui mener la vie dure, et pire encore, avant qu’il puisse sortir…
 

Par sylvestre, le 7 mars 2010

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur RAINBOW #2 – Tome 2

Afin de relancer l’intérêt des lecteurs pour cette série comptant (à la date de cet avis) 21 tomes au Japon mais dont la parution en version française avait stoppé en même temps que les éditions Kabuto ont cessé d’exister, les "repreneurs" Kazé-Manga ont eu l’excellente idée de publier en même temps les trois premiers tomes de la série. De quoi se lancer à fond dans la lecture ; une lecture qui gagne ainsi à interpeller et à séduire encore plus !

Séduire, oui, parce qu’au niveau du dessin, par exemple, on se régale des paysages que dessine Kakizaki de manière très réaliste, voire de manière photographique, autant qu’on s’est habitué et attaché aux héros qui sont eux représentés de façon semi-réaliste.

Après une entrée en matière d’une violence certaine, ce second volume prend le relais avec autant de force. Nos héros ne sont pas épargnés. Chacun se voit tout à tour personnage principal d’une situation critique. Kyabetsu et Anchan sont au centre du récit, dans ce volume, et là où l’espoir pourrait naître (Anchan n’a plus qu’un mois à tenir), le sort s’acharne et semble anéantir tous les efforts faits. Cela dit, on connaît un peu plus Anchan à chaque page tournée… Qu’il doive rempiler, forcé, ou qu’il décide de rester avec ses nouveaux amis ne nous étonnerait pas ! On verra ! (Oui, oui, chut, ceux qui connaissent la suite !)

La bonne impression laissée par le volume 1 perdure dans ce second tome. En route donc pour le troisième de ce seinen choc !
 

Par Sylvestre, le 7 mars 2010

Publicité