SPIROU ET FANTASIO
La frousse aux trousses

Spirou et Fantasio (dont la profession, on a tendance à l’oublier, est reporter !) montent une expédition pour trouver la légendaire vallée des bannis, là où avaient échoué deux explorateurs français et allemand pendant l’entre-deux guerre.
Profitant de cela, un professeur ‘es hoquet’ leur propose de tenter une expérience originale : emmener avec eux certains de ses patients, dont le hoquet est presque une deuxième nature. Générateurs de ‘sensations fortes’, les aventures de Spirou et Fantasio pourraient bien réussir là où les remèdes traditionnels ont failli…

Par PATATRAK, le 1 janvier 2001

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

2 avis sur SPIROU ET FANTASIO #40 – La frousse aux trousses

Encore une aventure dépaysante de notre duo de reporters ! Un récit encore un peu plus drôle que les autres, avec quelques hommages – peu discrets ! – au cinéma ou à la BD. Le titre le laissait deviner !
Le tout est mené à 200 à l’heure, entre une voiture qui ne roule pas bien, des soldats qui ne veulent aucun reporter étranger sur leur sol, une bien mystérieuse vallée qui renferme un … mystère inconnu ! : o)
Ceux qui aime le tandem Tome/Janry ne seront pas déçu par ce 40eme épisode : j’ai bien ri, on est face à des situations vraiment hilarantes. Le coup de crayon de Janry est inimitable et contribue beaucoup à rendre la lecture agréable.

Bravo encore au duo de choc !

Par PATATRAK, le 3 janvier 2003

Ah quel bonheur de retrouver ce duo, Tome et Janry, en pleine forme ! Non seulement dès les premières cases on entre dans le ton si reconnaissable de Tome, dans ses dialogues et surtout cette mise en abime de la BD qui est l’une de ses marques de fabrique (sans oublier le guide asiatique qui fait sans cesses des références à Tintin !!!)
Alors bien sur moi je suis un fan de ces auteurs, de leur travail et même si le scénario ne casse pas trois briques il n’en demeure pas moins qu’il est palpitant, qu’on reste accroché dès le début tant le rythme est soutenu, les héros charismatique au possible et les détails croustillants.
Un très bon album qui me fait bien regretter ces fameux Tome et Janry, ah la la la quel tandem de choc !

Par FredGri, le 4 juin 2007

Publicité