TÔGEN ANKI
La légende du sang maudit

A peine arrivé à l’Académie Rakhasa, qui forme les Oni à maîtriser leurs pouvoirs, Shiki doit participer à une épreuve difficile au beau milieu de la forêt. Pire, il doit faire équipe avec Jin, un élève hautain et agressif, et Homare, une fille timide et fragile.

Par legoffe, le 5 avril 2022

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur TÔGEN ANKI #2 – La légende du sang maudit

L’installation de l’histoire étant faite, ce second épisode se consacre à l’action pure. Il permet aussi de mieux cerner Shiki, qui nous apparait soudain plus sympathique ou, tout au moins, animé de certaines valeurs ou émotions qui ne transparaissaient pas autant dans le premier volume.

A ses côtés, Yura Urushibara développe des personnages secondaires intéressants. Homare et Jin ont des caractères propices à animer les débats, tout comme leur professeur, Mudano. Leurs caractères bien trempés en font des acteurs de premier ordre.

En parallèle, un duo issu du clan Momotarô s’attaque aux Onis de manière sanglante, avec des scènes qui tournent à l’horreur. Des moments qui rappellent que ce manga est réservé à un public au coeur bien accroché.

L’intrigue, les personnages, l’action bien construite, sont autant d’éléments qualitatifs qui montrent que l’auteur a rapidement progressé. Tous les signes sont là pour annoncer une série vraiment distrayante, qui devrait être couverte de succès.

Par Legoffe, le 5 avril 2022

Publicité