WITCHAZEL
Et le sort du Wlouf

Hamamélis est une jeune mulot qui vient d’obtenir son diplôme de sorcellerie. Mais elle ne souhaite pas rester chez elle, sous les jupons de sa mère, la voilà donc partie s’installer à la Lagune Brune pour ouvrir son cabinet de sorcellerie. Cependant, tout le monde la trouve trop jeune et inexpérimentée, du coup, personne ne vient la consulter… Elle décide donc de se déguiser en vieille sorcière et se fait dorénavant appeler Witchazel. Son commerce prend alors bien plus d’ampleur, les clients affluent…
Mais un jour, elle donne un sort de déplacement à un étrange hibou qui s’en sert pour dévaliser tous les notables du coin… Hamamélis/Witchazel doit maintenant tout essayer pour rattraper son erreur !

Par fredgri, le 20 juillet 2016

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur WITCHAZEL #1 – Et le sort du Wlouf

Une petite série animalière, de sorcellerie, qui commence sur les chapeaux de roue, très agréablement !
Bon, l’univers qu’installent les auteurs n’est pas sans rappeler celui de Chlorophylle, bien sur, mais qu’importe, car le charme opère tout de suite ! L’héroïne prend rapidement son rôle de sorcière, elle rencontre ses premiers amis, le village autour d’elle est consistent, c’est très intéressant ! Néanmoins, les auteurs ne s’attardent pas trop non plus sur ce qui entoure l’héroïne, on sent bien qu’il faut ici insister sur la fibre héroïque de Hamamélis, sur ses pouvoirs, alors que se profilent des décors qui vont certainement s’étoffer rapidement ensuite !

Toujours est-il que l’intrigue est rondement menée, avec ce qu’il faut de petits rebondissements, de suspense et de fausses pistes. Les personnages sont attachants et l’écriture est très efficace.
De plus, le dessin me plait beaucoup. A la fois très épuré et très simple, mais très expressif aussi ! Une excellente combinaison !

Un premier album qui mérite amplement d’être redécouvert par un jeune lectorat avide d’histoires de sorcières !

Par FredGri, le 20 juillet 2016

Publicité