AVEN
L'affût

Depuis la construction du pont surplombant le village de St-Jean-en-Aven, le nombre de suicides ne cesse de croître. Mais du jour où deux habitants du village se jettent vraisemblablement du pont, le maire décide de reprendre les choses en main. Il fait venir un inspecteur de Paris en lieu et place de la gendarmerie. Léo Wallec commence à sympathiser avec les habitants et découvre les moeurs assez étranges des notables du bourg.
Mais il ne voit rien qui permettrait de penser que la mort de ces deux pauvres hères ne soit autre chose qu’un suicide, comme le laisse supposer le maire. Mais ce dernier a une attitude très singulière et des coups de sang assez fréquents. Une attitude qui amène Léo à tenter un repli stratégique, à se mettre à l’affût…

Par eric, le 1 janvier 2001

Publicité

Toute la BD, que de la BD !

Notre avis sur AVEN #2 – L’affût

Voici le second tome de ce triptyque qui nous plonge dans la France de la fin des 30 glorieuses. L’histoire tournant autour de ce pont est assez intriguante. Même si maintenant on sent que cet ouvrage n’est en fait qu’un prétexte qui cache la bassesse des sentiments des certains hommes.
L’intrigue de cette bédé policière est bien ficelée et pas un moment l’on s’ennuie à suivre l’enquête de Leo Wallec. Les auteurs, tout en nous faisant découvrir ce village, nous exposent la subtile diversité des habitants.
Le dessin et les couleurs donnent à cette histoire, qui se montre assez sombre, un petit air de vacances agréable. Les ambiances sont chaudes, et les paysages mis en avant donnent vraiment envie de se balader en montagne dans l’arrière-pays. Certes cette bédé a des décors de cartes postales mais il n’en demeure pas moins que le travail sur les personnages est tout aussi agréable à regarder. Chacun des habitants de ce village a une personnalité qui lui est propre. Le découpage aussi est original et donne parfois un sens de lecture amusant et original, poussant le lecteur à revenir en arrière ou lire les cases de haut en bas.
L’intrigue avance peu, comme dans le premier tome, mais elle est très prenante. Le caractère assez particulier des habitants de ce village, et ce presque huis clos donne un surcroît de suspense à cette histoire. Sur fond d’enquête policière, on est en fait au coeur d’un drame qui ne laissera pas le lecteur indifférent. L’histoire de ce petit bourg vaut vraiment le détour et qui sait la solution est peut-être dans l’Aven, cette fantastique eau minérale endémique de la région…

Par Eric, le 11 juin 2006

Publicité